BC Immobilier

BLOG

primo-accédant Lille

Primo-accédant : définition et avantages

Devenir propriétaire, et acheter son premier bien immobilier, c’est un projet de vie important et un rêve pour de nombreux Français.
De ce fait, il est important de bien se préparer lorsqu’on est primo-accédant, car franchir cette étape peut s’avérer angoissant pour un bon nombre de futurs acquéreurs. Voici quelques conseils pour comprendre le statut de primo accédant et éviter certaines erreurs.

Qu’est-ce qu’un primo-accédant ?

Un primo accédant désigne une personne seule ou en couple qui réalise sa première acquisition de résidence principale ou encore ceux qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence dans les deux dernières années.
Sont également considérées comme primo accédants, les personnes en location dans leur résidence principale et propriétaire d’une ou plusieurs résidences secondaires.
Concernant les couples, chaque conjoint doit également remplir ces conditions pour être considéré comme primo-accédant.

Primo-accédant, pensez au prêt à Taux Zéro

Pour aider les primo-accédants à devenir propriétaire et développer leur capacité d’emprunt, le gouvernement a mis en place ce dispositif à l’accession à la propriété, à destination des revenus modestes et intermédiaires.

Le prêt à taux zéro également appelé PTZ est un prêt sans intérêts qui s’obtient par le biais d’établissements de prêts en accord avec l’État. 
Le PTZ concerne l’acquisition d’un logement neuf ou ancien. Dans le neuf, les logements peuvent se situer dans n’importe quelle zone géographique. En revanche, les logements anciens doivent se situer en zone B2 et C

L’attribution de ce prêt est soumise à conditions de ressources et ne doit pas dépasser un certain plafond annuel selon la composition du foyer. Sachez également que le logement financé en partie par le prêt à taux zéro doit devenir une résidence principale aux plus tard 12 mois après la fin des travaux ou une fois l’achat finalisé.

Les autres prêts aidés pour un primo-accédant

Les primo-accédants ont droit également au Prêt accession sociale, une aide destinée aux ménages les plus modestes. Sa durée de remboursement se situe entre 5 et 30 ans. Le taux varie d’une banque à une autre et seuls les établissements bancaires ayant passé un accord avec l’État peuvent le proposer.

Les primo-accédants salariés des entreprises du privé peuvent contracter un Prêt accession, distribué par Action logement (autrefois appelé 1 % Logement). Ce PAL est accordé pour compléter le prêt principal et ne peut financer plus de 40 % du projet. 

Le prêt conventionné (PC) est un crédit réglementé qu’il est possible d’obtenir uniquement auprès des organismes ayant signé une convention avec l’État. Le prêt conventionné est un financement destiné aux ménages qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale ou aux personnes déjà propriétaires, qui souhaitent y effectuer des travaux.
Ce prêt permet de financer jusqu’à l’intégralité de l’opération d’achat ou de construction d’un bien neuf ou ancien, sous conditions.
Bon à savoir : ce prêt peut être complété par d’autres prêts réglementés comme le PTZ, le prêt Action logement, etc. Le plan épargne logement (PEL) est un dispositif qui a été créé pour soutenir les personnes souhaitant épargner afin d’investir la somme mise de côté dans une résidence principale. L’épargne accumulée permet d’obtenir un prêt à des conditions avantageuses et, dans certains cas, une prime d’État.

Quels sont les avantages fiscaux pour les primo-accédants ?

En dehors des avantages liés aux prêts, les primo-accédants peuvent bénéficier d’une réduction de TVA sur leur investissement immobilier. Généralement fixé à 20%, le taux de TVA peut être réduit à 5,5% pour les biens immobiliers neufs. Toutefois cet avantage fiscal est réservé aux biens situés :

  • En zone ANRU (Agence Nationale de la Rénovation Urbaine) qui soutient les projets de rénovation visant à améliorer les conditions de vie des habitants et la mixité sociale ;
  • Dans un quartier QPV (Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville).

En conclusion, l’État et les organismes bancaires ont mis en place de nombreuses aides pour faciliter l’accession à la propriété. Grâce à ces dispositifs, même les foyers aux revenus modestes peuvent réaliser leur rêve de devenir primo-accédant. En tant que Chasseur immobilier, l’une de mes préoccupations principale est d’accompagner au mieux les acquéreurs pour un achat serein et d’accorder une attention particulière aux primo-accédants face à cette étape importante de leur vie. C’est pourquoi je me tiens à votre disposition dans l’élaboration de votre projet d’achat immobilier sur Lille et sa métropole. Je n’hésiterai pas à m’appuyer sur mon réseau de partenaires de confiance pour vous accompagner dans votre processus de montage de dossier et de financement.
N’hésitez pas à me contacter ou à réserver directement un rdv téléphonique pour m’exposer votre projet.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager par email et sur les réseaux sociaux.

Facebook
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SOMMAIRE

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toute l'actualité de BC Immobilier