BC Immobilier

BLOG

chasseur immobilier Lille

Achat d’un bien immobilier en copropriété, 5 conseils avant de se lancer !

L’achat d’un bien immobilier en copropriété ne se résume pas au choix du bien et à son financement. Charges, travaux, gestion des comptes… Mieux vaut savoir à quoi s’attendre avant de s’engager. Voici cinq conseils avant d’acheter en copropriété.

Informez-vous sur l’état de l’immeuble

Outre le bien pour lequel vous vous positionnez, il est important de vérifier l’état général de l’immeuble.
Au-delà de son aspect extérieur, vous pouvez consulter le carnet d’entretien de l’immeuble (fourni lors du compromis) qui vous renseigne sur les contrats de maintenance souscrits et sur l’historique des travaux réalisés dans l’immeuble. Cela vous donne ainsi un aperçu de son niveau d’entretien.

Vérifiez le montant des charges de copropriété

L’achat d’un bien immobilier en copropriété engendre des frais qui correspondent aux charges courantes de la copropriété. Ces charges comprennent les dépenses de fonctionnement, d’administration et d’entretien. Par conséquent, un budget est prédéfini à l’avance pour ces charges régulières. 
Lors de votre étude des charges, pensez à demander le montant des charges incluses dans le budget prévisionnel et celles non incluses. Cela peut vous éviter de bien mauvaises surprises et vous aider à budgéter le poids des charges au quotidien !

Renseignez-vous sur les frais spéciaux

Outre les charges courantes à inclure dans votre budget, les frais spéciaux concernent des gros travaux d’entretien, de rénovation ou d’amélioration (ravalement de façade, toiture …).
Avant de signer un compromis de vente pour un bien situé au sein d’un immeuble, il est préférable de vous renseigner sur les travaux prévus. Ainsi que sur les travaux déjà engagés et pour lesquels les paiements ne sont pas encore terminés. À partir du moment où vous êtes le propriétaire de l’appartement, c’est à vous de finir de payer ces travaux.

Informez-vous sur la qualité du syndic de copropriété

Conformément à la loi du 10 juillet 1965, toute copropriété doit avoir un syndic pour l’administrer et gérer ses finances. Le syndic peut être soit professionnel, géré par une société externe, ou non professionnel appelé encore syndic bénévole désigné par un copropriétaire élu en qualité de syndic. Au vu de sa responsabilité, si le syndic est inefficace, c’est tout l’immeuble qui va en pâtir.

En effet, si les projets n’avancent pas ou si les parties communes sont mal entretenues, l’immeuble et tous les logements perdent de la valeur. Renseignez-vous donc auprès des actuels copropriétaires pour savoir s’ils sont satisfaits de leur syndic. 
Par ailleurs, assurez-vous que le gestionnaire du syndic fait preuve de disponibilité et de réactivité pour la bonne gestion de l’immeuble. Un bon syndic sera également capable de diminuer les charges de la copropriété lors de la sélection de prestataires de qualité et en négociant des tarifs attractifs pour tous travaux d’entretien ou de rénovation.

Analysez les comptes de la copropriété

Vous pouvez également vérifier les comptes de la copropriété. C’est au syndic ou au vendeur que vous pouvez demander le bilan comptable de la copropriété. Ce bilan va ainsi vous permettre de vérifier qu’elle est bien gérée et que ses finances sont saines.

Vous envisagez d’acheter un bien au sein d’une copropriété ? En tant que chasseur immobilier, je vous accompagne dans votre recherche et je m’assure que vous achetiez ce bien sereinement. N’hésitez pas à me contacter pour me poser vos questions et me confier votre recherche.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager par email et sur les réseaux sociaux.

Facebook
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SOMMAIRE

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toute l'actualité de BC Immobilier